Meilleures pratiques de gestion des correctifs

Au même titre que l’erreur humaine, les systèmes non corrigés ou mis à jours sont l’une des principales causes de violation de données. Selon le Ponemon Institute, plus de 57 % des violations de données sont dues à une mauvaise gestion des correctifs (patch). Lorsque vous ajoutez cela à la croissance sans cesse des cyberattaques, vous pouvez facilement comprendre pourquoi une politique et un processus de gestion des correctifs solides peuvent aider à renforcer la position de sécurité d’une organisation. 

Dans cet article, nous présenterons quelques-unes des meilleures pratiques de gestion des correctifs qui aideront à gérer et à atténuer les vulnérabilités dans l’environnement informatique d’une organisation.

Meilleures pratiques de gestion des correctifs

1. Correctifs des tiers 

L’application de correctifs tiers est un élément essentiel de la gestion des correctifs. La solution évidente à laquelle tout le monde pense est la correction du système d’exploitation, mais ce n’est qu’un domaine auquel il faut penser. Toutes les applications et tous les logiciels tiers doivent faire partie du processus de mise à jour pour atténuer les vulnérabilités pouvant être exploitées par les cybercriminels. 

2. La sécurité d’abord 

Une approche axée sur la sécurité est la pierre angulaire d’une solide politique de gestion des correctifs. Votre processus doit autoriser les analyses de vulnérabilité en fonction de l’importance de la vulnérabilité et déployer les correctifs en conséquence. La création d’un processus de gestion des correctifs avec des workflows d’approbation pour les vulnérabilités critiques réduira considérablement la surface d’attaque. 

3. Prioriser les correctifs 

Les logiciels, qu’il s’agisse d’applications, de systèmes d’exploitation ou d’outils, auront toujours des bogues à corriger. Il est important que le processus de gestion des correctifs et les politiques en place vous permettent de hiérarchiser les correctifs en fonction des vulnérabilités qui affectent votre entreprise. 

 4. Réduisez votre surface d’attaque 

L’objectif principal de la gestion des correctifs est de sécuriser les terminaux et de réduire les risques. Cependant, la gestion des correctifs n’est que l’une des stratégies nécessaires pour protéger les terminaux et atténuer les risques. Il existe deux autres stratégies importantes qu’une organisation doit également aborder. La première consiste à renforcer vos terminaux en veillant à ce qu’ils soient configurés correctement et en toute sécurité. La seconde consiste à s’assurer que vous disposez de solutions antivirus et anti-malware de nouvelle génération correctement configurées et déployées. 

Cette stratégie en trois volets permet aux organisations de réduire efficacement leurs surfaces d’attaque. 

5. Catégorisation des correctifs 

Tous les correctifs ne sont pas créés égaux, ce qui nous amène à une autre pratique exemplaire importante qui est la catégorisation des correctifs. Les organisations doivent mettre en place un processus leur permettant d’identifier et de catégoriser correctement les correctifs comme suit : 

  • Correctifs de vulnérabilités critiques – ceux-ci doivent être traités et déployés immédiatement 
  • Correctifs basés sur l’approbation – ceux-ci doivent être approuvés par les parties prenantes appropriées pour s’assurer qu’il n’y a pas d’interruption des opérations d’une organisation 
  • Correctifs à faible risque – ce sont des correctifs qui sont déployés selon les besoins. Ils présentent un faible risque et une faible priorité, mais peuvent être utiles dans des cas spécifiques 

Le respect des meilleures pratiques de gestion des correctifs ci-dessus permet aux organisations d’atténuer les risques et de réduire la surface d’attaque. Cependant, les processus manuels peuvent prendre du temps et ne pas être évolutifs. Travailler avec un fournisseur de services technologiques, comme MicroAge, permet aux organisations de tirer parti des outils, des processus, des connaissances et de l’expérience en fournissant une politique de gestion des correctifs solide qui atténue les vulnérabilités et aide à réduire les risques de violation. 

Contactez-nous aujourd’hui pour voir comment nous pouvons vous aider. 

Get the most from your IT

As service providers to more than 300 companies, the dedicated professionals at MicroAge are second to none when it comes to managed services. By improving efficiency, cutting costs and reducing downtime, we can help you achieve your business goals!

Most commented posts

online collaboration advantages

3 principales raisons pour lesquelles votre entreprise devrait adopter un logiciel de collaboration en ligne

Dans le monde d’aujourd’hui où les goûts des consommateurs semblent changer chaque heure, votre entreprise doit suivre ces changements aussi vite que possible. Heureusement, les…

Read More
Remote working security

Conseils de sécurité qui devraient être mis en place pour le télétravail

Le travail à distance (télétravail) change le fonctionnement de la main-d’œuvre mondiale. Les tendances récentes indiquent que le travail à distance augmente et ne montre…

Read More

Pourquoi les PME ont besoin d’une assurance cyber-risques

Pour les petites et moyennes entreprises (PME), une assurance cyber-risques était peut-être «agréable à avoir» auparavant. Mais, compte tenu de l’essor de la technologie et…

Read More

Meilleures pratiques pour les programmes de formation et de sensibilisation à la cybersécurité

Des organismes gouvernementaux tels que le Centre canadien pour la cybersécurité (CCCS) et le National Institute of Standards and Technology (NIST) aux États-Unis, sans parler…

Read More
Multilayered cybersecurity

La cybersécurité en multicouches : le réseau et les périphériques

Les cyberattaques étant de plus en plus sophistiquées et répandues, il n’est pas surprenant qu’elles correspondent à la principale préoccupation commerciale des organisations canadiennes selon…

Read More