Protégez-vous correctement vos courriels ?

Dans le rapport Verizon Data Breach Investigations Report 2021, Verizon a signalé une augmentation significative des attaques impliquant du phishing, de l’ingénierie sociale et des ransomwares. Selon le rapport, cela est vrai quelle que soit la taille de l’entreprise. Encore une fois, les gains financiers pour les cybercriminels sont la principale motivation.

Une quantité considérable de ces attaques sont livrées par courrier électronique. Bien qu’il n’y ait pas de moyen garanti à 100% de protéger une entreprise, avoir une stratégie qui s’adresse à la passerelle, à la boîte de réception et à l’utilisateur est cruciale pour toute entreprise.

Avec le niveau de sophistication des acteurs malveillants, les PME ont besoin d’une approche multicouche pour protéger leur courrier électronique afin de réduire les risques de violations.

Regardons les différentes couches de protection.

La passerelle

À ce niveau de défense, l’objectif est d’empêcher le contenu d’e-mails malveillants entrants d’atteindre la boîte de réception de l’utilisateur. La passerelle de messagerie se trouve devant la boîte de réception et filtre les e-mails malveillants.

Une passerelle de sécurité de messagerie doit protéger contre le spam, les logiciels malveillants et le phishing (y compris le spear phishing).

Généralement, les solutions de passerelle incluent le filtrage des e-mails, le sandboxing d’URL, l’inspection du contenu et la gestion des e-mails. Beaucoup de ces solutions incluent également l’archivage et le cryptage des e-mails.

La boîte de réception

La prochaine couche de protection se concentre sur la boîte de réception. L’hypothèse est qu’un petit pourcentage d’e-mails malveillants passera à travers les défenses de la passerelle. N’oubliez pas qu’il suffit d’un seul e-mail malveillant pour déclencher une violation de données.

Cette couche protège contre les logiciels malveillants, l’usurpation de domaine, le phishing, l’usurpation d’identité, la compromission des e-mails professionnels (BEC), le chantage et les attaques d’exfiltration de données.

Les technologies déployées à ce niveau incluent généralement des solutions dotées de capacités d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique. Ces moteurs offrent des capacités de détection, de réponse et de correction.

À mesure que le niveau de sophistication des attaques augmente, ces types de solutions sont essentiels pour réduire les risques de violation.

L’utilisateur

La dernière couche de cette approche multicouche de la protection de votre courriel consiste à responsabiliser vos utilisateurs. Avec le niveau de sophistication des cyber-attaquants, il est possible qu’un e-mail malveillant ait dépassé les deux dernières couches, laissant l’utilisateur comme dernière ligne de défense. Offrir aux utilisateurs une formation régulière sur la cybersécurité aide à les faire passer du maillon le plus faible de la stratégie de protection au maillon le plus fort.

Il existe divers programmes de formation et de sensibilisation à la cybersécurité. La clé est de s’assurer que le programme comprend une formation et des tests et qu’il est effectué sur une base régulière. L’idée n’est pas de punir les personnes susceptibles de tomber dans le piège des e-mails malveillants, mais de leur fournir l’autonomie et le soutien dont elles ont besoin pour se questionner et reconnaître les e-mails suspects.

C’est une partie importante de la stratégie multicouche qui est souvent négligée par les PME, mais qui est importante pour la protection globale de leurs entreprises.

Sauvegarde, archivage et continuité

Une couche supplémentaire qui ne doit pas être ignorée et qui est cruciale pour toute stratégie de récupération est la sauvegarde et l’archivage des données de messagerie. En cas de panne, liée à la sécurité ou non, il doit y avoir un moyen de récupérer les données perdues. C’est là que les solutions de sauvegarde et d’archivage des e-mails deviennent extrêmement importantes pour les entreprises.

En outre, il convient de réfléchir à une stratégie de continuité pour garantir que l’entreprise puisse continuer à envoyer et à recevoir des e-mails pendant une panne, car les e-mails restent le principal mode de communication et de collaboration pour la plupart d’entre nous. La capacité de continuer à communiquer et à collaborer à la fois à l’interne et à l’externe est essentielle et doit être traitée avec des solutions et des services appropriés.

Conclusion

Le courriel continue d’être la plus grande menace de sécurité pour les PME. Être préparé avec une stratégie multicouche pour faire face à cette menace est une bonne pratique d’affaires et ne doit pas être ignoré.

Contactez MicroAge pour voir comment nous pouvons vous aider à vous assurer que vos données de messagerie sont protégées.

Obtenez plus de vos outils informatiques

Plus de 300 entreprises de toutes tailles nous font confiance pour le déploiement et la gestion de solutions TI et de produits informatiques. Permettez-nous de vous aider dans l'atteinte de vos objectifs d'affaires.

Articles les plus commentés

Les 3 composants d’un plan de récupération des données efficace

Vous avez probablement déjà établi un plan de récupération des données ; la plupart des entreprises le font. Mais appliquez-vous ce plan de façon à ce qu’il puisse…

Read More

Stratégie de développement d’une entreprise : les TI au cœur des changements

L’évolution des technologies ces dernières années a transformé l’environnement socio-économique qui intègre désormais davantage de marketing digital, plus d’interactions en temps réel entre les collaborateurs,…

Read More

Comment les services TI gérés (infogérance) peuvent aider votre entreprise à grandir

Les entreprises de toutes tailles font appel à des services informatiques performants pour poursuivre leurs opérations quotidiennes. L’externalisation par le biais de fournisseurs de services…

Read More

Un centre de services externalisé : ce qu’ils ne vous disent pas !

Quand votre entreprise a un problème informatique, vous appelez qui habituellement? Votre équipe informatique, bien sûr. Mais s’ils sont trop occupés? Avoir un centre de…

Read More

Travail à distance et Azure Virtual Desktop

La technologie du travail à distance est devenue un grand sujet de discussion au cours des 18 derniers mois. L’évolution du mode de fonctionnement des…

Read More