Planifier votre budget et vos investissements informatique pour 2022

Avec 2022 qui approche à grands pas, de nombreuses organisations planifient et budgètent pour l’année à venir. L’informatique devrait faire partie de cette discussion. Nous nous risquons à dire qu’avec les changements que les organisations ont dû mettre en œuvre et s’adapter au cours des deux dernières années, c’est une partie importante de la discussion budgétaire. La main-d’œuvre hybride, le paysage de la cybersécurité et l’incertitude persistante continueront d’influencer les budgets informatiques des PME en 2022.

Voici quelques-uns des facteurs qui peuvent influencer les budgets informatiques 2022.

1. Évaluer et faire face à vos risques de cybersécurité

Plusieurs facteurs ont contribué à ce que la pandémie ait un effet significatif sur la montée des cybermenaces. Des facteurs tels que les employés distants et hybrides, les systèmes obsolètes et l’adoption accrue des services cloud ont entraîné une augmentation des vulnérabilités qui devaient être corrigées. Ajoutez la sophistication et la persistance des cyberattaques au mélange et les entreprises doivent vraiment penser à améliorer leur posture en terme de cybersécurité.

Les organisations doivent s’assurer que leurs budgets incluent la prise en compte des vulnérabilités et des lacunes de leur stratégie de cybersécurité.

2. Authentification multifacteur (AMF)

Alors que nous prônons une approche multicouche de la cybersécurité et recommandons toujours une évaluation pour voir où en est l’organisation avec sa posture de cybersécurité, l’authentification multifacteur a attiré beaucoup d’attention au cours de la dernière année.

Il a été prouvé que la première authentification multifacteur empêche certaines des cyberattaques les plus courantes et les plus réussies. Selon Microsoft, elle est efficace à 99,9% pour empêcher les attaques de compromission de compte. Pourtant, de nombreuses organisations n’ont pas encore mis en œuvre l’AMF. Ou, s’ils l’ont fait, ils ne l’appliquent pas. En fait, si votre entreprise demande ou renouvelle une police d’assurance en cybersécurité, le fait de ne pas avoir de AMF ou d’une mise en œuvre appropriée de AMF est un facteur décisif.

Encore une fois, nous recommandons fortement une évaluation pour déterminer votre exposition à la sécurité et pour identifier les lacunes, mais l’AMF est définitivement un « must » lors de vos délibérations budgétaires.

3. Gestion de la dette technique

Bien que nous aimerions tous que les technologies que nous utilisons durent éternellement, ce n’est pas la réalité. Les fabricants travaillent toujours sur l’amélioration des performances et des fonctionnalités pour fournir de meilleures solutions. À mesure que la technologie vieillit, elle finit par atteindre sa fin de vie (EOL). Il y a des implications de sécurité, d’opérations et financières à utiliser la technologie en fin de vie pour une organisation. Celles-ci inclus:

  • La technologie n’est plus supportée par les fabricants. Cela signifie qu’ils cessent de fournir un support technique, des mises à niveau, des corrections de bogues et des correctifs de sécurité. Cela rend la technologie vulnérable aux cyberattaques et peut compromettre les systèmes connectés à la technologie vieillissante.
  • Au fur et à mesure que la technologie vieillit, elle devient sujette aux échecs et les échecs se multiplient plus la technologie est utilisée longtemps après sa fin de vie. Le coût de maintenance et de maintien en fonctionnement d’une technologie obsolète augmente avec le temps.
  • À mesure que les systèmes existants vieillissent, ils cessent de communiquer avec des technologies plus modernes. De plus, de moins en moins de personnes ont l’expertise technique pour gérer ces systèmes obsolètes, ce qui crée des risques de productivité et d’exploitation pour l’organisation.
  • Une technologie vieillissante peut entraver la capacité d’une organisation à atteindre ses objectifs commerciaux et à être concurrentielle dans l’industrie dans laquelle elle opère, ce qui crée un risque d’opportunité.

Le sous-investissement dans l’infrastructure et les applications informatiques critiques crée ce que l’on appelle une dette technique. Avec tous les changements que les entreprises ont mis en œuvre au cours des dernières années, il est important d’examiner votre pile technologique pour déterminer si un budget doit être mis de côté pour réduire les risques de sécurité, opérationnels et financiers associés à l’utilisation d’équipements et de logiciels en fin de vie.

Les deux autres facteurs susceptibles d’influencer les budgets informatiques de 2022 ont moins à voir avec la technologie qu’avec l’approvisionnement et l’achat d’équipements et d’applications.

4. Délais de livraison des équipements et augmentations de prix

Nous avions été confrontés à des pénuries de puces informatiques avant la pandémie et la situation est devenue un problème encore plus grave une fois que la pandémie a frappé avec un écart croissant entre l’offre et la demande et des perturbations importantes de la chaîne d’approvisionnement. Il en résulte des retards importants et des augmentations de prix pour les ordinateurs portables, les imprimantes, les pare-feu, les moniteurs et autres équipements informatiques. Les délais peuvent aller de plusieurs semaines à plusieurs mois ou plus. Cette situation ne devrait pas s’améliorer en 2022.

La meilleure façon de faire face à cette situation est d’être proactif en prévoyant vos besoins en équipement, en gardant à l’esprit les délais de livraison et la volatilité des prix.

5. Hausses de prix

Bien que nous ayons parlé de la volatilité des prix ci-dessus, il est toujours judicieux d’inclure les augmentations de prix du fabricant dues à l’inflation et/ou aux améliorations des produits. Par exemple, nous savons déjà que Microsoft a prévu une augmentation des prix pour Microsoft 365 qui entrera en vigueur le 1er mars 2022. Dans leur cas, il n’y a pas eu d’augmentation des prix des produits qui ne soit pas due à l’inflation ou à des ajustements de taux de change depuis la sortie d’Office 365 il y a 10 ans. Depuis, ils ont ajouté plus de 20 applications à la suite et ont amélioré la sécurité et l’efficacité opérationnelle, ce qui a entraîné une augmentation des prix.

Dans tous les cas, les budgets doivent toujours inclure la possibilité d’augmenter les prix des fabricants pour assurer une prévision plus précise des dépenses informatiques.

Il peut y avoir d’autres considérations lors de la planification de votre budget informatique pour 2022 en fonction du marché ou de l’industrie. MicroAge peut vous aider dans votre exercice de budgétisation en vous fournissant des conseils qui prioriseront vos dépenses informatiques et maximiseront votre budget informatique. Contactez-nous dès aujourd’hui.

Trouvez votre MicroAge

Avec plus de 41 succursales d’un océan à l’autre, MicroAge est l’un des principaux fournisseurs de solutions TI au Canada.

Articles les plus commentés

Employee security, sécurité employé

Comment assurer la sécurité commerciale de vos employés à distance

Dans le passé, une entreprise ne pouvait fonctionner efficacement que si tout son personnel et son équipement étaient réunis sous un même toit. De nos…

Lire la suite

Comment éviter les arnaques par hameçonnage sur les réseaux sociaux

Le phishing est malheureusement une pratique courante dans divers médias. Cela consiste à inciter les gens à cliquer sur des liens qui installeront des logiciels…

Lire la suite
microsoft teams security

Microsoft Teams et la sécurité

Les données sont au cœur de chaque organisation, il est donc essentiel que les outils que nous utilisons pour le travail assurent la sécurité de…

Lire la suite
cyber-threats-cybermenaces

3 cybermenaces critiques pour les entreprises en 2019

Les logiciels malveillants, les vulnérabilités et l’ingénierie sociale font partie des principales préoccupations des professionnels de la sécurité informatique. Bien que les tactiques utilisées pour…

Lire la suite
microsoft azure

Qu’est-ce que Microsoft Azure?

Le cloud computing est un concept utilisé avec une fréquence croissante au cours des dernières années, car sa popularité dans l’industrie continue de monter en…

Lire la suite